Pratiques pour la journée internationale du yoga 2017

Cette année, les professeurs de la salle ont souhaité que la journée internationale du yoga prenne la forme d’une pratique autour d’un thème commun et de certaines postures. Tout au long de la semaine du 21 juin, chaque élève a pu ainsi expérimenter une séance unique et pourtant construite autour d’un enchainement commun. L’intention était de prendre conscience de ce lien particulier que la yoga nous invite à expérimenter à travers la pratique.

Le thème, inspiré par la date du 21 juin, était le passage à l’été, saison du feu et saison du cœur : une occasion de méditer sur le lieu du cœur et l’ouverture vers l’extérieur, vers l’autre. Chaque professeur a construit une séance autour de l’enchainement « donner-recevoir », symbolisé dans la pratique par la forme du cœur.

 

Pratique de Barbara : autour du centre énergétique en haut de la poitrine, dans la légèreté et la fluidité des gestes et du souffle, adaptées à la chaleur caniculaire de juin 2017.
La proposition est de se donner au support, s’abandonner, pour pouvoir s’ouvrir avec confiance à ce que qui nous vient du monde et des autres. Aller vers une clarté douce de la perception logée dans le lieu du cœur.

 

Pratique de Diane : la fluidité des mouvements accompagne l’enchaînement. La posture du poisson pratiquée en statique est accompagné par le son du bol tibétain afin de maintenir si possible l’échange « donner-recevoir ».

 

Pratique d’Odette : vous trouverez ci-dessous les intentions liées aux différentes postures.

1. en assise :
Etape 1 (10R) : Un temps de respiration avec une attention fine à l’air qui entre et sort par les narines. Conscience de ce mouvement et des sensations de va et vient
Etape 2 (10 R) : In – en prenant l’air, refermer légèrement les mains dans un geste de prendre tout ce dont j’ai besoin / Ex : en laissant partir l’air, ouvrir les mains avec l’intention de lâcher tout ce dont je n’ai plus besoin
Etape 3 (10 R) : retrouver une respiration dans laquelle on s’ouvre vers l’espace à l’In et on revient vers le centre à l’Espace (sans refermer) ; In – ouvrir les mains/Ex – refermer légèrement

2. debout :
La respiration reste légère, le souffle léger. Ressentir le contact de l’air sur la peau. Laisser respirer la peau. Conscience de l’espace qui porte l’air, se mouvoir librement dans cet espace

3. enchainement « Donner Recevoir » 3 fois
Puis temps d’observation : Conscience du souffle léger, la peau respire, le souffle diffuse à travers l’enveloppe corporelle

4. dos au sol :
Conscience du sol qui « porte », conscience de l’espace aérien au dessus du corps. Respirer dans cet espace. Sensation d’ « illimité »

Puis, s’installer en SUPTA BADDHA KONASANA : les jambes repliées, plantes de pieds au sol, talons près des fessiers, laisser s’éloigner les genoux, plantes de pieds l’une contre l’autre.
Installer un coussin entre les omoplates, les bras au sol, un peu écartés du corps, paumes ouvertes vers le haut
Mettre l’attention au centre de la poitrine et, à partir de ce lieu, laisser diffuser le souffle dans un espace de plus en plus vaste, comme illimité. Rester 5 à 10 minutes

5. APANASANA :
Conscience d’un espace plus intime dans lequel ça continue de respirer

6. Etirement latéral au sol :
Petits pas avec les talons sur la gauche. Les mains sur le ventre « appellent » le souffle. La main droite glisse sur le côté, puis sur le sol en dessinant un arc de cercle. Geste lent, la main « entraine » le souffle léger du ventre vers un espace de plus en plus vaste. Rester.
Puis, idem de l’autre coté

7. à 4 pattes :
Mouvement lent et continu, en « glissant » dans l’air

8. En assise :
Les ischions au sol, jambes écartées, le dos en flexion régulière, les plantes de pied se font face : laisser diffuser le souffle dans le dos, puis dans un espace extérieur de plus en plus vaste.

Puis repos

Debout, en cercle et se tenant par la main : Conscience du contact des mains, du lien qui se tisse avec le groupe, conscience de son propre souffle, puis d’un souffle « commun » qui s’installe… on termine par un chant, puis rouvrir vers le monde extérieur.

 

Pratique de Pascale : les indications de pratique sont données sur le document

 

Pratique de Laurent : La séance est tournée vers l’élément feu : la légèreté est donc recherchée, notamment dans les postures avec les bras ou jambes dirigées vers le haut : rechercher ce qui permet ce mouvement vers le haut.
L’inspire prend également une place importante, dans l’idée d’ouvrir la zone du feu et du cœur. Cette ouverture permet de guider les flammes du feu dans les zones utiles…

Les autres indications de pratique sont données sur le document.